Posted by: lyonenglishnetwork | May 22, 2013

What standards are our students judged on ?

I have a story about something that happened to me today. I was doing a class on small talk i.e. how to talk about the weather or what happened the previous weekend. 

At the end of the class, I told the group that I was reasonably pleased with their English and that their English was good.

“I’m not so sure”, one student said.

“Why ?” I asked

“Because I had an interview with Volvo I.T. and they said my English wasn’t good enough.

“It’s not” I said

“Why ?” 

“Because you don’t speak English naturally. You said ‘I’m going on a business displacement’ – you translated in from French. Your grammar is pretty good, and your vocabulary is not too bad, but you don’t speak English naturally. You don’t speak English like somone who lived for a year or 2 in England.” 

This is the challenge for us students and teachers alike. How to get people to speak more fluently. How to get students to sound like they’re comfortable in a langauge, and be comfortable in a language.

I’m convinced that in 2013 it is achievable, but be careful not to translate too much. 

Paul Bradley

English language tutor/coach

paul@lyonlingua.com

Posted by: lyonenglishnetwork | December 21, 2012

Are you looking for an English coach ?

Looking for an English coach ?

Try my facebook page: http://www.facebook.com/CoachingAnglaisLyon?ref=hl

Paul

Posted by: lyonenglishnetwork | December 21, 2012

Can-de-la-brum

Can-de-la-brum! http://www.youtube.com/watch?v=vzmwijbra34

C’est un chandelier! Mais les jeunes apprentis dans cette série de télé réalité n’arrivent pas à comprendre 1. ce que c’est 2. comment prononcer le mot.

En fait, il faut lire: ‘can-de-‘la-brum avec une chute d’accentuation sur la fin (et où les apostrophes indiquent là où il faut accentuer.

Posted by: lyonenglishnetwork | December 20, 2012

Les 5 erreurs les plus fréquentes dans l’apprentissage des langues

Hier, le 19 décembre 2012 est paru un article très intéressant sur le site du Daily Telegraph – les 5 erreurs les plus fréquentes dans l’apprentissage des langues.

http://www.telegraph.co.uk/education/educationadvice/9750895/Learning-a-foreign-language-five-most-common-mistakes.html

Voici un récapitulatif (l’article est en anglais) :

1. La manque d’écoute: certaines linguistes recommande une période “muet” où on ne parle pas dans les premiers mois d’apprentissage

2. La manque de curiosité et l’attitude: une étude au Canada a trouvé que des anglophones souhaitant apprendre le français ont fait peu de progrès faute de préjugés contre la partie de la population “francisé” – même après des années d’études

3. La pensée rigide: les personnes avec une tolérance basse d’ambiguité ont des difficultés – dois-je suggérer que le système français d’éducation est (était) assez rigide – voir le discours TedX ci-dessous.

4. LA méthode – une seule méthode. Des méthodes divers peuvent tous être bon, mais l’un n’éxclut pas l’autre. 

5. La peur – à un moment donné, il faut parler. Même après beaucoup de travail, par exemple d’écoute, on a besoin de parler.

paul@lyonlingua.com

Posted by: lyonenglishnetwork | December 4, 2012

C’est un peu hors sujet et c’est en français mais cela peut être intéressant pour plusieurs raisons!!!

Posted by: lyonenglishnetwork | November 23, 2012

I’m getting mixed up now

Here is a video from my beloved rugby club, Saracens.

It’s a beer tasting night, to decide which ale is to be used and sold at the new stadium.

As you can see at the end of the video, one of the punters says:

“I’m getting mixed up now”… je les confonds maintenant

Just another example of how phrasal verbs are a must-know if you’re going to understand and speak English well.

Paul

English coaching in Lyon

paul@lyonlingua.com

Posted by: lyonenglishnetwork | November 21, 2012

Forvo.com

I came across this website the other day whilst browsing a youtube video.

http://fr.forvo.com/

It’s wonderful.

Pick a word, and you can hear it prononced in English by real people, in varying accents. 

Check it out.

Paul

paul@lyonlingua.com

English coaching in Lyon

Posted by: lyonenglishnetwork | November 16, 2012

Qu’est-ce qu’il fait ce ‘do’ qui se balade de partout ?

Qu’est-ce qu’il fait ce ‘do’ qui se balade de partout ?

C’est une question qu’on m’a posé aujourd’hui. Je vais vous expliquer.

DO est un verbe. TO DO est l’infinitif.

Exemples des expressions avec to do:

– to do the shopping

– to do the housework

– to do yoga

DO est le plus souvent utilisé en tant qu’auxiliaire. Une auxiliaire est un verbe qui indique une nuance dans la phrase (pour les auxilaires modaux…can, could, may, might, should… etc.) mais aussi c’est un verbe qui indique le temps (passé, présent, futur…) pour les auxilaire HAVE, BE et DO.

En français, les auxiliaires ETRE et AVOIR sont utilisés pour indiquer le passé (composé):

Je suis tombé(e)

J’ai regardé le match de foot hier soir à la télé

En anglais, l’auxiliaire TO DO est utilisé pour indiquer une question:

– Do you speak English ?

– Do you want a coffee/tea ?

– Do you like chocolate ? 

Il peut être également utilisé dans la forme négative:

– I don’t like chocolate

– I don’t speak English

– I don’t do yoga

Dans la dernière exemple, c’est utilisé en tant que verbe auxiliaire (don’t) ainsi qu’en verbe principal dans la phrase (I don’t DO yoga)

Dans l’affirmative (une phrase ‘positive’), on n’utilise DO que quand on souhaite insister sur quelquechose:

Yes, I really DO like chocolate

Autrement, on peut s’en passer de DO dans l’affirmative.

Yes, I like chocolate.

Réponses courtes:

Do you like chocolate ? ‘Yes, I do’ ou ‘No, I don’t’

On a également la possibilité de se servir de DOES à la place de DO à la troisième personne.

Explication: le verbe se conjugue comme suit:

TO DO:

I do

You do

He does

She does

We do

They do

Au passé, on peut se servir de DID

DO au passé:

I did

You did

He did

She did

We did

They did

Donc, on peut faire des questions du type “Est-ce que…”

Do you like wine ? – Est-ce que tu aimes/ vous aimez le vin ? 

Do you think that …. ? Est-ce que tu penses que/vous pensez que… ?

… bon, je crois que c’est tout!

De toute façon, ne vous focalisez pas sur la grammaire; plutôt, essayer d’assimiler les structures, et ça viendra!!!…

…ça suffit pour l’utilisation du verbe TO DO 

Paul

paul@lyonlingua.com

 

Posted by: lyonenglishnetwork | November 15, 2012

L’apprentissage de l’anglais accompagnée

Qu’est-ce que c’est l’apprentissage de l’anglais accompagné ? C’est exactement comme apprendre à conduire une voiture accompagnée.

Lorsqu’on apprend à conduire, la meilleure moyen est de faire quelques cours avec un instructeur, et puis de se lancer accompagné sur la route. Plus on conduit, plus on sera capable de se débrouiller tout seul. Cette formule s’adresse à des personnes de niveau faible ou pré-intermédiaire qui souhaiteraient être capable de tenir une conversation en anglais. A un moment donné, il faut pratiquer. Lors de la pratique, on se rend compte de nos lacunes; pas de pratique, et on risque de stagner, malgré des années et des années de cours.

Je vous explique, pendant mes cours, les principaux points qu’il faut comprendre à la langue anglaise. Ensuite, c’est à vous de pratiquer. Il existe aujourd’hui des moyens de tenir une conversation avec des interlocuteurs natifs sur Internet et également, à Lyon, il existe des endroits où on peut rencontrer des natifs et des non natifs avec des niveaux différents, mais avec lesquels c’est possible de démarrer une conversation en anglais. Je vous propose un coaching pour accompagner cette démarche. Renforcer les éléments clés qu’il vous faut: les jours de la semaine, les parties du corps, apprendre la grammaire nécessaire: les verbes à préposition ou les verbes modaux, savoir structurer sa phrase.

Ensuite, à vous la route!

Paul

paul@lyonlingua.com

I don’t know if you’ve ever tried making mayonnaise. I have. It’s hard. But I suppose that if you get it right, it’s worth it.

Here is a video on how to make mayonnaise:

Learning a foreign language is almost the same. It’s easy when you know how, but if you don’t know how, it can be a nightmare, and, despite numerous years of schooling, it can never happen.

So, what’s important for making mayonnaise:

– the right conditions

– the right equipment

– the right technique

– the right recipe

It’s basicallly the same for languages.

In the video, they mentioned one word “emulsify”. “Emulsyfying” is important for making mayonnaise; in language learning,it’s different. The word is “assimilating” or, “acquiring” (acquisition). These two words are very similar in meaning.

So, that’s what I aim to do in my job every day: create the right conditions for acquisition, use the right equiipment (resources), a good technique and a good recipe for teaching English.

And the best bit of my job… when the mayonnaise blends together. Success!

Interested in learning English or training your staff to speak English ?

E-mail me: paul@lyonlingua.com

« Newer Posts - Older Posts »

Categories